Contactez-Nous

Le marketing sensoriel, ou multi-sensoriel, regroupe l’ensemble des techniques marketing utilisant un ou plusieurs des 5 sens. Il est utilisé dans le but de favoriser l’achat d’un produit ou d’un service. Le terme est apparu vers les années 2000 après les premières études qui ont été faites sur son impact. Le marketing sensoriel du point de vente est devenu une composante essentielle notamment dans le secteur du retail que beaucoup préconisent d’utiliser.

1- Le marketing sensoriel permet d’améliorer considérablement l’expérience client

Le marketing sensoriel permet d’améliorer considérablement l’expérience clientUne étude a révélé qu’une ambiance agréable en magasin est un des facteurs-clés de l’expérience client. En effet, pour 78% des clients, cela contribue au choix de l’achat dans un point de vente physique plutôt qu’en ligne. La combinaison de plusieurs types de stimuli incite pour 75% des consommateurs à rester plus longtemps en magasin. Pour 90%, cela les incite à y retourner.

L’accélération de la transformation digitale amène les points de contact à offrir une expérience client et un parcours d’achat unique.

Suite a une expérience faite dans le cadre de cette étude, les résultats ont montré que ce type de marketing avait un impact positif sur les ventes. En effet, les ventes avaient augmenté de 10 % lors de l’essai sensoriel et le panier moyen d’environ 6%. L’étude révèle également que les clients passaient en moyenne 6 minutes de plus dans le magasin.

2- Le marketing visuel est le sens le plus stimulé par l’environnement

La vue représente le sens le plus stimulé par l’environnement. En effet, 80% des informations parviennent à l’homme depuis ce sens. Depuis quelques années, l’affichage dynamique a pris une ampleur considérable notamment dans le commerce de détail. Les enseignes ont bien compris l’intérêt des écrans digitaux et leur impact sur l’amélioration de l’expérience client et du parcours d’achat.

L’IFOP a réalisé une étude en Janvier 2021 et révèle que 70% des Français disent prêter attention aux écrans digitaux. Parmi eux, 27% les regardent systématiquement. Enfin, 59% des Français jugent l’affichage dynamique efficace : 35% ont déjà réagi après avoir vu un contenu sur un écran digital.

3- L’ambiance musicale nous influence

L’ambiance musicale nous influenceL’ambiance musicale d’un magasin est le facteur numéro un qui joue sur le moral des acheteurs. En effet, 59% des consommateurs disent que la musique améliore leur humeur. Mais alors en quoi cette ambiance sonore nous influence-t-elle ?

Il est prouvé qu’un son, une voix ou une musique peut déclencher différentes émotions : joie, tristesse, surprise, peur… De ce fait, une enseigne diffusant une musique principalement des accords majeurs sera plus susceptible de déclencher un sentiment positif chez ses clients ce qui les rendra potentiellement plus ouverts à l’achat. L’absence de musique dans un point de vente entraînerait une diminution de 28% de chiffre d’affaires. A contrario, le fait de mettre en place un concept d’ambiance sonore efficace génère en moyenne une hausse du chiffre d’affaires d’environ 17%.

Enfin, les éléments sonores sont des indices mnésiques (de la mémoire) ce qui facilite le souvenir d’une marque. On le constate avec les jingles des marques DIM, MMA, Décathlon ou encore Nutella où dès les premières notes, l’association entre la musique et la marque se fait quasiment instantanément.

4- La musique stimule la dopamine

La musique peut modifier le rythme cardiaque, la respiration et changer le niveau de stimulation des différentes zones du cerveau. Des études en neurologie prouvent que l’écoute de musique plaisant à celui qui l’écoute, augmente en moyenne de 7,5% l’émission de dopamine. A l’inverse, cette écoute diminue le taux de cortisol (hormone du stress).

5- L’émotion est la source de la trace mémorielle d’un lieu

L’émotion est la source de la trace mémorielle d’un lieuNotre cerveau mémorise plus facilement des souvenirs lorsque nos émotions sont sollicitées. Les émotions vont inscrire les souvenir dans notre mémoire et les consolider. Ces souvenirs peuvent, par la suite, être réactivés par les sens (image, son, odeur…) ou le cognitif (pensée, émotions…).

Une étude a montré que les événements émotionnels étaient mieux retenus que les événements neutres, qui n’ont pas procuré d’émotion particulière au sujet. C’est en toute logique que les marques ont compris que la stimulation sensorielle était indispensable à la création d’émotions. Si lors du parcours d’achat, l’émotion du client a été positive, il sera plus apte à se souvenir du lieu et d’y revenir.

Pas de publicités, pas de jeux et la possibilité de se désabonner en un clic.

communiquez autrement avec crown heights

Contactez-Nous