Contactez-Nous

La vitrine d’un point de vente, qu’il s’agisse d’un magasin ou d’une agence, est le premier lieu de rencontre entre une enseigne et ses potentiels futurs clients. Opter pour une vitrine dynamique est donc un bon moyen pour attirer l’attention et pour générer du trafic client. Par conséquence, il faut pouvoir projeter une bonne image de marque grâce à ces écrans connectés. Pour cela, il faut faire des choix et, les bons.

Crown Heights vous donne quelques conseils pour éviter les pièges lors de la conception de votre vitrine dynamique.

Vitrine dynamique : prendre en compte les conditions extérieures/météo

Exposez un écran à la lumière du soleil et vous comprendrez vite que son positionnement est crucial. En effet, la luminosité naturelle et la luminosité artificielle peuvent entrer en concurrence au point de rendre la vitrine dynamique illisible.

Lors de son élaboration, il faut donc prendre en compte :

  • L’emplacement du point de vente. Est-il installé dans une rue passante, dans une rue régulièrement ensoleillée ou, au contraire, est-il toujours protégé ?
  • Le sens de circulation de la rue. Le trafic routier peut également influencer le trafic piéton et, en conséquence, l’attention des passants.
  • La surface à équiper. Il peut arriver que la vitrine dynamique s’étende sur plusieurs façades. Afin d’être le plus efficace possible (et d’avoir recours au matériel le plus adapté), il est préférable de concevoir toutes les vitrines d’un même espace dans un même esprit, dans un même ensemble.
  • L’orientation des écrans. Le soleil (et autres variantes météorologiques) peut être un ennemi de la vitrine dynamique. C’est pourquoi il faut y penser lors de l’élaboration de cette dernière. En orientant correctement les écrans, les conditions météorologiques n’auront plus d’influence sur le rendu final.

Avec une vitrine dynamique, les points de vente attirent l'attention

Les bons écrans pour le bon contenu

Une fois la question météorologique et celle des forces extérieures réglées, il reste celle des écrans. Aujourd’hui, les fabricants rivalisent d’idées pour faire valoir la supériorité technique de leurs produits. Si, la plupart du temps, le choix de la marque n’est qu’une question de préférences, les caractéristiques techniques de chaque type d’écran sont à surveiller de près. En effet, vous n’utiliserez pas les mêmes écrans à l’intérieur de votre point de vente qu’au sein de votre vitrine.

Pour cela, il faut que vous soyez attentifs à :

  • Luminosité des écrans. Tout se joue autour des candelas. La candela sert à mesurer l’intensité lumineuse d’une source perçue par l’œil. Pour une vitrine dynamique, les écrans utilisés oscillent entre 2000 et 3000 candelas. Ils peuvent monter jusqu’à 5000 cd si la vitrine est particulièrement exposée au soleil.
  • Taille des écrans. Cela dépend du type de point de vente. Pour une agence immobilière, en plus d’un écran attractif de taille conséquente, il faudra y ajouter plusieurs écrans plus petits pour afficher les annonces, par exemple. Pour un salon de coiffure, de grands écrans verticaux seront plus adaptés. Aujourd’hui, les écrans se déclinent dans toutes les tailles nécessaires.
  • Contraste et couleurs. Une vitrine dynamique doit bénéficier d’un étalonnage précis. Il n’y a pas de place pour l’erreur. Une fois que l’attention du futur client captée, cette dernière ne doit pas être perdue.

 

Le contenu est-il le nerf de la vitrine dynamique ?

Comme tout dispositif d’exposition, l’efficacité d’une vitrine dynamique repose également sur ce qu’elle diffuse. En effet, des écrans noirs et « sans vie » n’auront, de toute façon, pas d’impact. Du moins, pas d’impact positif sur votre point de vente. Par ailleurs, le contenu est directement lié au type d’écran choisi. Que ce soit au niveau de la résolution ou de sa taille, un écran sublime le contenu diffusé. Par exemple, des spots publicitaires (ou encore promotions) ne sont pas perçus de la même façon sur un écran 13 pouces que sur un écran 40 pouces.

Crown Heights remporte l'appel d'offre Club Med

Faire appel à des professionnels et bénéficier de leur expérience

En général, la vitrine dynamique suscite beaucoup d’espoir, notamment au niveau de son efficacité. En effet, elle doit être rentable rapidement. Lorsqu’on ne sait pas vraiment par où commencer, ces attentes peuvent peser et mener à des choix risqués. Afin d’éviter les choix coûteux et la perte de temps, il ne faut pas hésiter à faire appel à des professionnels de l’affichage dynamique. Ils pourront vous guider dans vos choix et créer une solution spécialement adaptée à vos besoins. Par ailleurs, ils peuvent également vous fournir une solution clé en main qui vous permet de gérer vos contenus et de tirer pleinement partie de votre vitrine dynamique.

La vitrine est à l’origine de 50% des visites en boutique. Véritable levier de communication, elle doit être pensée comme tel. Elle doit être intégrée et adaptée à son environnement. Elle doit également reposer sur des outils techniques fiables qui mettent en valeur le message de marque. Afin que tous ces éléments fonctionnent de pair, il est recommandé de faire appel à des sociétés spécialisées dans le domaine qui sauront mettre leur expérience au profit de chacun.

Expert digital media depuis plus de 20 ans, Crown Heights a fait de l’affichage dynamique sa spécialité. En tant que concepteur/intégrateur, nous proposons des solutions adaptées aux besoins de nos clients.

 

> Vous avez un projet d’affichage dynamique ?  N’hésitez pas à nous contacter ou retrouvez tous les conseils Crown Heights dans notre livre blanc.

> Vous ne savez pas où placer vos écrans en point de vente ? Trouvez toutes les réponses avec notre websérie.

Pas de publicités, pas de jeux et la possibilité de se désabonner en un clic.

communiquez autrement avec crown heights

Contactez-Nous