Contactez-Nous

Les entreprises ne sont pas les seules à avoir compris l’intérêt de l’affichage dynamique pour attirer le regard du passant. Il y a quelques années, voire des décennies, une autre catégorie d’acteurs a été enchantée par cette nouvelle technologie : les artistes. Dans un univers encore étroitement codifié, des précurseurs ont fait entrer les outils digitaux au sein des musées. Ils ont donné une nouvelle dimension à l’installation artistique. Ils ont créé l’installation vidéo.

Affichage dynamique et installation vidéo : une frontière poreuse

L’installation artistique a connu son apogée dans les années 70 avec notamment l’incorporation de la vidéo dans les exhibitions. Les artistes s’approprient ainsi les innovations digitales, des premières caméras aux différentes générations d’écrans. Il s’agit alors d’un mélange des genres visant à surprendre et même à choquer les visiteurs. C’est l’entrée d’un médium du quotidien dans le monde des musées. Le médium devient le message.

Directement exposée au regard du visiteur, l’installation vidéo ne demande qu’à être expérimentée. C’est pourquoi, aujourd’hui, elle offre bien plus qu’une simple réflexion sur la société de consommation. En effet, elle met en place une ambiance dans laquelle le visiteur est isolé de l’extérieur. Alors qu’il pense profiter d’une installation ludique et mystérieuse, il se retrouve réceptif aux messages de chaque œuvre. L’installation vidéo capte son attention. Quelque chose qui n’est pas sans rappeler les objectifs de l’affichage dynamique.

 

Les installations vidéo artistiques peuvent vous inspirer pour vos projets d’ambiance dynamique

Pour mettre en place un affichage dynamique efficace, il y a plusieurs étapes marketing à respecter. Il ne faut pas, pour autant, en négliger l’inspiration. En effet, il faut avoir une idée de l’ambiance finale souhaitée.  Voici quelques exemples d’installation vidéo qui valent le coup d’œil :

Sleepwalkers – Doug Aitken

Installation vidéo - Doug Aitken Sleepwalkers
By Yestermorrow at English Wikipedia, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=15811071

Projetée sur l’extérieur du MoMA de New York, cette installation vidéo intègre le caractère architectural de la ville tout en questionnant la perception des espaces publics. Pendant presque un mois, 7 façades du MoMA ont ainsi pris vie.

Above – Madeleine Altmann

 Framed Dog on Rock

 

 

Le travail de Madeleine Altmann s’organise autour de la rencontre entre la représentation visuelle de la nature et celle des changements technologiques. Dans sa série Above, l’artiste s’intéresse à la communion avec la nature au quotidien. Elle s’amuse également de la distance entre vie quotidienne et œuvre d’art.

Botanic – Jennifer Steinkamp

Installation vidéo - Steinkam, Botanic
Botanic, 2015-2016, installation view of Midnight Moment, Times Square Arts, New York, May 1-31, 2016 – crédit photo James Ewing

Avec sa série Botanic, Jennifer Steinkamp fleurit les espaces urbains en investissant les écrans publicitaires. Les limitations du support deviennent les limitations de son jardin. On peut y voir des fleurs être balayées par une force invisible, se désagrégeant et se reconstituant sans fin. Depuis son lancement en 2015, la série est régulièrement mise en avant dans les musées américains.

Orion Tide – Kelly Richardson

 

 

Difficile de faire face aux installations vidéo de Kelly Richardson et ne pas se sentir happé.e par son imaginaire. Fortement influencée par l’imagerie dystopique, Orion Tide représente un désert de science-fiction perturbé par des jets de lumières et de fumée. Les visiteurs sont témoins et sont laissés libres d’interpréter l’événement.

Sip my Ocean – Pipilotti Rist

 

 

Avec Sip my Ocean, Pipilotti Rist propose une nouvelle expérience de narration. Elle invite les visiteurs dans son univers à travers une disposition de la projection réfléchie. En projetant sur deux murs joints, Rist offre une vision en miroir d’un monde aquatique utopique. La vidéo est également accompagnée par une bande son qui nuance l’impression générale de l’œuvre.

 

Horizontal – Eija-Liisa Ahtila

Installation vidéo - EIJA-LIISA AHTILA Horizontal

Horizontal est une œuvre vidéo de plusieurs écrans. Jouant sur le contraste entre le très grand et le très large, entre le très horizontal et le très vertical, Eija-Liisa Ahtila remet en question les représentations traditionnelles. Elle brise les préceptes cinématographiques en faveur d’une expérience immersive. La perception des visiteurs en est donc changée.

 

Electronic Superhighway – Nam June Paik

Installation vidéo - Electronic SuperHighway Nam June Paik

Impossible de parler d’installation vidéo sans citer au moins une fois le pionnier du mouvement : Nam June Paik. Avec Electronic Superhighway, l’artiste s’intéresse à la télévision comme médium et aux différents flux de communication. 51 postes de télévision ont ainsi été utilisés.

 

L’installation vidéo est un moyen pour les artistes d’attirer le regard des visiteurs et de les inviter à la réflexion. Jouant sur la lumière, les images, le son, l’agencement, elle offre un médium d’échange intéressant avec une population avide d’être surprise. La créativité de ces œuvres est également intéressante d’un point de vue marketing. Les artistes repoussent les limites des attentes des spectateurs et les entraînent dans leur univers. Ils ouvrent de nouvelles portes, de nouveaux usages. Ces derniers peuvent être appliqués à l’affichage en point de vente. Il faut juste y penser lors de la conception du projet d’affichage dynamique.

 

 

Cet article a été publié pour la 1ère fois en décembre 2017.

Pas de publicités, pas de jeux et la possibilité de se désabonner en un clic.

communiquez autrement avec crown heights

Contactez-Nous